Le terme « gainage » désigne l’ensemble du réseau d’aspiration installé entre les machines de production et le système de filtration, quelque soit sa taille. Il est généralement composé de tuyaux d’aspiration, de coudes, de dérivations, de colliers… Bref, de tous les éléments assemblés les uns aux autres qui en feront un ensemble dit aéraulique.

Gainage aspiration industrielle

Le dimensionnement du gainage a une grande importance : à puissance (kW) d’aspiration donnée le choix des diamètres utilisés aura une influence déterminante sur la vitesse de l’air à l’intérieur des tuyaux, mais aussi sur l’importance de la perte de charge.

  • La vitesse de l’air : au niveau du capot de la machine à bois à aspirer, les règles de l’art préconisent une vitesse d’aspiration de 25 mètres par seconde. Cette vitesse permet « l’arrachement » ou la mise en mouvement des sciures et copeaux produits par l’outil de la machine à bois. Généralement, le diamètre du tuyau utilisé correspond au diamètre du capot. Dès lors que la matière aspirée a pris de la vitesse, et est en mode « transport », les tuyaux utilisés seront d’un diamètre supérieur, ce qui fera automatiquement chuter la vitesse idéalement autour de 20 mètres par seconde.
  • La perte de charge correspond à la dissipation, par frottements, de l’énergie mécanique d’un fluide en mouvement. Dans notre métier, le fluide est l’air, bien entendu. Pour un flux d’air déterminé, l’énergie perdue ou dissipée, sera plus importante dès lors que ce volume d’air en mouvement (fluide) traversera un tuyau d’un diamètre de 200 mm, qu’un diamètre de 300mm, par exemple.

icon

Une question ?

BE +32 4 240 72 56

FR +33 3 61 45 01 55

icon

LIVRAISON GRATUITE

dès 250 € d’achat HT

icon

Paiement sécurisé

icon

Bonnes affaires

Voir la liste